Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Un parcours original, imaginé et guidé par Renaud Nattiez, qui nous ouvre des perspectives particulières sur l’œuvre de Georges Brassens. Car les entrées dans l’univers et les mondes du poète, chanteur et musicien sont toutes ici des noms propres.

Ce dictionnaire « de Abélard à Zanzibar » nous donne à rencontrer tous les personnages (du quotidien ou de la mythologie), les lieux et les sujets personnalisés par l’artiste.

Les prénoms féminins y sont nombreux. Les noms de poètes qui ont accompagné son parcours de vie et d’écriture également. Parmi les noms communs personnalisés par Georges Brassens en les marquant d’une majuscule nous rencontrons « Camarde », « Faucheuse », « Mort », personnage aux visages multiples que chacun croise ou croisera et tente d’apprivoiser.

Plusieurs de ces noms ne manqueront pas de faire surgir les chansons qui les abritent : lirez-vous la notice « Auvergnat » sans fredonner la chanson des plus emblématiques du poète ? Et « Fernande » ? Les différents registres des chansons de Georges Brassens sont illustrés en quelques vers cités au fil des pages.

Bel hommage à celui qui, né le 22 octobre 1921 à Sète (Il aurait eu 100 ans cette année) et décédé le 29 octobre 1981 (40 ans déjà) sera largement commémoré en 2021 pour et par ses mots, sa musique et ses chansons. Souhaitons que les moments « Brassens » en cette année soient l’occasion de vraies rencontres et de spectacles vivants de mots et de musique.

Honoré Champion éditeur, 2020