Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

La guerre est une ruse est le Premier Opus d’une trilogie, qui débute en Algérie en 1992.


Les généraux Algériens au pouvoir organisent des élections dans une tentative d’ouverture pseudo démocratique. Alors que le F.I.S, le Front islamique du Salut remporte les élections, les militaires en place stoppent le processus démocratique et instaurent l’état d’urgence. Ce qui va déclencher une guerre civile sanglante.
L’interdiction du F.I.S va créer les G.I.A, les groupes islamiques armés, les maquis terroristes qui combattent le pouvoir en place et sèment la terreur.
Le héros, Tedj Benlazar officier français agent de la DGSE en poste en Algérie à Blida doit faire le lien entre les militaires Algériens et le Quai d’Orsay.
Il va découvrir les manipulations et le double-jeu des autorités Algériennes avec les G.I.A.
En réaction, les militaires vont manipuler Les G.I.A pour orienter la violence de l’autre côté de la Méditerranée.
C’est la genèse de la vague des attentats terroristes en France et dans toute l’Europe.
Frédéric Paulin dans un polar historique, mêle habilement des personnages réels et des personnages imaginaires.
Dans ce roman dense et instructif la plume remarquable de l’auteur embarque le lecteur dès les premières pages.
Un excellent Roman Noir, qui plaira aux amateurs de roman d’espionnage.
Il a reçu de nombreux prix :
Le prix de quai du Polar ; Le grand Prix de Beaune.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.